Tout fidèle lecteur omnilogiste aura le loisir de se délecter de son article quotidien confortablement installé, peut-être en écoutant une superbe mélodie d'orchestre, dans lequel il trouvera un saxophone. C'est vrai pour nombre de morceaux classiques, mais encore plus pour le jazz.

Cet instrument de taille assez conséquente est bien visible de loin, avec ses cuivres astiqués et rayonnants.

Saxophone

Un cuivre dites vous ? Que nenni, il s'agit d'un instrument… à bois. Hé oui, comme les flûtes et hautbois !

Mais comment cela est-il donc possible ?

La plus petite partie de l'instrument n'est pas la moindre ; il s'agit de la hanche, fabriquée en bois de roseau.

Hanche de saxophone

Il en est d'ailleurs de même pour le hautbois et la clarinette. Ah, la clarinette ! qui n'a pas en tête la célèbre composition de Mozart ?

Quant au « cuivre », il s'agit de fait le plus souvent de laiton. Mais on pourra aussi trouver de l'argent, ou des résines synthétiques, voire de la matière plastique(1)

Pour les cuivres, il vous faudra aller chercher du côté du trombone, du cor, du clairon ou de la trompette, qui ont quant à eux bien une embouchure métallique.

Voilà qui vous en bouche un coin ?

Mais ce n'est pas tout, il y a un petit piège… Car le Belge Antoine Joseph Sax, allias Adolphe Sax (1814-1894) a de fait bien créé un instrument de la famille des cuivres, mais pas un saxophone. Le rédacteur aurait-il bu ?

Non ! Car c'est un saxhorn qu'il a fait breveter le 21 mars 1846… , avec une embouchure en laiton !

Instruments à vent, de cuivre ou de bois.

Vous avez tout compris ? Alors classez les instruments ci-dessus dans leurs familles respectives…


  1. (1) Les puristes me pardonneront !