Attention à toi, cher lecteur, le titre est bien danger. Dans ces omnilogismes – car il y en aura plusieurs ! – seront recensés les voyages, les repas, les modes de vies, etc. qui sont les plus dangereux pour les humains.

Aujourd'hui, nous allons parler d'un des plats les plus dangereux au monde : le fugu.

Restaurant japonais « le Kobe » : du sukiyaki au teppanyaki en passant par le sashimi et le shabu-shabu, tout saute, tourbillonne, voltige sous vos yeux pour finir par atterrir miraculeusement dans votre assiette.

— Louis de Funès

J'espère que vous l'avez tous reconnu : il s'agit d'une des phrases culte du film L'aile ou la cuisse, où l'acteur De Funès fait l'éloge de la cuisine japonaise. Ce qu'il oublie en revanche de dire, c'est qu'elle est principalement connue, surtout dans les « milieux autorisés »(1), pour cuisiner le plat « de la mort qui tue » – et c'est un euphémisme ! – à base de fugu.

Le fugu – que les Japonais orthographient ふぐ –, aussi appelé poisson-lune ou poisson-globe, est un met traditionnel luxueux particulièrement apprécié. Ce poisson prend la forme d'un ballon lorsqu'il se sent menacé – d'où son nom.
Chaque année des gourmets décèdent de ce plat : on a recensé trois personnes en 2003, quatorze en 2002 et quatorze autres morts en 2006… Selon les statistiques du ministère de la Santé, 50 % des décès sont dus à l'ingestion du foie de ce poisson, 43 % sont liés à la consommation des ovaires et le reste à la dégustation de la peau. Mais quelle que soit la partie du fugu que vous consommez, toutes les morts sont liées à une toxine contenue dans l'animal : la tétrodotoxine. Sa DL-50 étant à 8-20 µg. kg-1 pour un être humain, elle empêche tout simplement le courant de passer dans les nerfs où plus aucune information ne peut circuler.

Pour illustrer la dangerosité de ce plat, voici une liste des principales victimes du fugu :

  • Le personnage principal du film Living Death est intoxiqué avec de la tétrodotoxine… issue du fugu ;
  • le tueur doit assassiner un Japonais à l'aide de fugu dans le jeu vidéo Hitman 2 : Silent Assassin ;
  • dans Meurtre à la carte, le lieutenant Columbo doit élucider un meurtre à base de cette fameuse toxine !
  • Sean McNamara commande un plat à base de ce poisson pour prouver qu'il est fort, sachant pertinemment qu'il peut en mourir s'il est mal préparé dans Nip/Tuck(2) ;
  • Maxime Chattam, dans son livre Maléfices, fait subir à son personnage – le détective Brolin pour les connaisseurs – une injection de ce poison animal, ce qui le laissera presque mort ;
  • des sushis de fugu font l'objet d'enchères importantes dans Havana Room selon Colin Harrison pour tuer… des tueurs !
  • un acteur connu de théâtre Kabuki, Bandō Mitsugorō VIII, tenta en 1975 de goûter au foie du poisson… et n'y survécut pas.

Cependant, je vous rassure : l'assiette de fugu étant hors de prix – comptez de 8 000 à 35 000 yens, soit de 75 à près de 320 euros ! –, vous avez vraisemblablement plus de chance de mourir devant la note que le chef vous apportera !
Bon appétit.


  1. (1) Le milieu autorisé c'est un truc, vous y êtes pas vous hein ! Vous êtes même pas au bord, vous y êtes pas du tout. Bon, le milieu autorisé c'est un truc, c'est un endroit autorisé où il y a plein de mecs qui viennent pour s'autoriser des trucs mais y a que le milieu qui compte. Merci Coluche.
  2. (2) L'épisode est issu de la deuxième saison de la série et s'appelle Crash Test.