Vous connaissez tous la science russe et ce qu'on en dit – beaucoup de mal. Mais il est de fait que ces hommes travaillant avec du matériel démodé (un voltmètre, un crayon et du papier à carreau au lieu d'un logiciel) sont arrivés à faire des choses bien avant les américains. Non, je ne vous parlerai pas d'espace mais de diamants.

Tous les scientifiques connaissent le clochard du fond de conférence, ce type que personne ne connait et que l'on pense être là parce qu'il fait chaud. Ce type qui se révèle toujours être un scientifique compétent en fin de compte et qui vous prouve que vous n'êtes qu'un imbécile de vous attacher aux apparences…
Ce soir, cet homme boira de la vodka pendant la conférence sur la création de diamants par explosion, une technique révolutionnaire selon ceux qui l'ont trouvée, jamais explorée, une voie pour produire des diamants de synthèse ! Imaginez ce qu'on peut en faire… Même des armes ! La dame qui présentait cela montre quelques photos des diamants. Problème : ceux-ci sont jaunes…

Diamants métamorphiques

C'est alors que le clochard entre en scène. Levant la main, il pose une question critique dans un anglais hésitant ponctué d'un fort accent russe :
— Madame, savez-vous pourquoi vos diamants sont jaunes ?

Comme d'habitude retombant sur ses pattes, la scientifique affirme que son équipe est en train de faire des recherches sur la différence infime de cristallinités mais que pour le moment, personne n'a trouvé d'explication plausibles…
Au fond de la salle, l'homme sourit et commence son petit discours :
— Hé bien, je pense que je peux vous le dire. Il y a vingt ans, j'ai travaillé dans un programme militaire russe où l'on utilisait cette méthode pour faire la même chose. On a exploré toutes les voies, il n'y a pas de rentabilité pour ces diamants : aussi je peux bien vous le dire… ça nous a pris plusieurs semaines pour être sûrs, mais cela vient de la méthode de fabrication, l'azote. On utilise du TNT que l'on met autour de feuilles de graphite compacté… L'explosion écrase encore un peu plus les feuilles et finit par les bloquer dans cet état, sauf que rien ne se perd et les molécules explosées contiennent un grand nombre d'atomes d'azote qui vient se piéger dans les mailles. Même si il réduit peu la solidité, il est là… Ceci dit, ne soyez pas trop heureuse madame, je vous l'ai dit il n'y a aucun revenu à se faire dans ce domaine.

Puis il se rassoit. Aujourd'hui encore on sait que l'argent créé par cette méthode est faible et que ces diamants chimiques se revendent mal. Le futur nous dira si les russes avaient vu juste.