Friedham Hillebrand. Ce nom ne vous dit sûrement rien. Pourtant, c'est à cause, ou plutôt grâce à lui, que nos SMS font 160 caractères.

Chercheur en communication et président des services non vocaux du GSM, il se rendit compte alors qu'il tapait sur sa machine, que le nombre de caractère moyen d'une conversation de type SMS (question / réponse) était de 160.
Ainsi, lorsqu'il dût trouver une limite de caractères pour libérer de la bande passante, il imposa la limite de 160 alors que techniquement il était plus facile de limiter à 128. Force est de constater que le monsieur à vu juste, jamais il ne s'est échangé autant de SMS qu'aujourd'hui.