Le Big Bang est un modèle cosmologique destiné à expliquer la « naissance » de l'univers, la formation des structures qui le composent (étoiles, galaxies), de la masse, et même du temps. Il a été proposé par Georges Lemaître en 1927, et confirmé par le grand astronome Edwin Hubble en 1929.

Il s'est déroulé il y a environ 13,7 milliards d'années. L'univers était alors réduit à un espace infiniment dense (c'est à dire concentrant toute la masse de l'univers actuel dans un volume infiniment petit) qui s'est ensuite développé dans l'espace de manière très rapide, ce qui explique l'idée d'« explosion » que l'on rattache à ce phénomène.
Il en existe des preuves observationnelles, comme le fond diffus cosmologique (rayonnement de basse énergie, micro-ondes, résultant de cette époque chaude).

Les physiciens rencontrent, aujourd'hui encore, de nombreuses difficultés pour déterminer les lois de la physique avant 10-43 secondes après le Big Bang (ère ou mur de Planck), car il faudrait alors connaître le fonctionnement de la gravité quantique (aux très petites échelles).

Actuellement, l'univers continue son expansion, et même, de plus en plus vite !
Certaines théories prévoient d'ailleurs que l'univers pourrait se contracter, et réaliser un Big Bang à l'envers : le Big Crunch.
Rasurez-vous, nous n'y sommes pas encore.