Vous l'avez vu des centaines de fois, dans des pages ou des spots de publicité, sur un prospectus, dans le journal et surtout… sur votre ordinateur. Depuis l'avènement d'internet, et l'intérêt grandissant que la société lui porte, visiter un site internet est devenu une banalité, un exercice difficile pour certains, plus aisé pour d'autres, mais qui est dans bien des bouches : « Vas sur blablabla.fr et tu trouveras tout ce que qu'il te faut ! »

Chaque site internet ou site web porte sa propre adresse, comme votre domicile porte la sienne. Lorsque vous lisez l'adresse d'un site web (ou URL pour les intimes), vous rencontrez le bien connu « achetez tes Paix-de-Point d'Euslache » ou http://, presque tout le temps suivi d' un triolet de doubles V (W) (par exemple http://www.omnilogie.fr).
« omnilogie » – qui signifie qu'il s'agit d'un site baptisé Omnilogie – est séparé par un point de « fr » – nous informant que le site est en langue française. Mais que viennent alors faire ces 3 « W » au début de l'adresse ?

www est l'acronyme de World Wide Web désignant ce qu'est une portion d'internet, le web : une toile d'araignée géante. Autrement dit un vaste système de « communication » qui se greffe sur internet. Le lien entre le World Wide Web (ou web) et internet est le même qu'entre une route et le territoire. Associez le web à la route, internet au territoire. Pour construire et utiliser une route, il faut avant tout de la terre, un support, soit le territoire. On construit donc des routes pour relier différents points de ce territoire. On peut ainsi considérer que vous, internaute, êtes dans votre voiture (votre navigateur internet) qui avance sur une route (le web), elle-même bâtie sur un territoire (internet).

Mais laissons-là cette petite digression et revenons à nos croûtons.
Aussi, il faut savoir que la partie www de l'adresse d'un site s'apparente à un dossier. Comme sur un meuble de bureau, un site internet contient plusieurs tiroirs, et le www est le tiroir public, le tiroir ouvert à tous, auquel vous accédez avec votre navigateur. Le propriétaire d'un site vous donne donc accès à un tiroir de son bureau, qu'on a appelé par convention www, en référence au système routier qu'est le web.
Cependant, comme toutes les traditions, certaines se perdent, et aujourd'hui de nombreux sites (comme Omnilogie par exemple) ne trouvent pas utile de préciser que vous, internaute, accédez au tiroir www. Ainsi, lorsque vous accédez à l'adresse http://www.omnilogie.fr, Omnilogie vous redirige vers http://omnilogie.fr.

En connaissant désormais l'origine du www, faites attention lorsque vous vous promenez sur cette gigantesque toile d'araignée, car c'est légitime, on y trouve des araignées(1) !


  1. (1) Des araignées porteuses de maladies : les virus.