Un rayon de lumière blanche est constitué de toutes les couleurs du spectre lumineux.
Cela va du rouge au violet, avec au milieu du orange, du jaune, du vert ou du bleu.

Spectre lumineux, du rouge au violet

Mais une couleur manque à l'appel… Le magenta(1).

Mais si le magenta n'est pas dans les couleurs visibles… comment peut-on le voir ‽

Du magenta

Pour comprendre, il faut d'abord savoir comment le cerveau analyse les couleurs. La notion de couleur n'a pas vraiment de sens dans le monde physique : c'est notre cerveau qui interprète une certaine longueur d'onde et nous la présente visuellement comme une couleur.

Si nos yeux reçoivent des sources lumineuses de longueur d'onde différentes, ntore cerveau génère la couleur qui correspond à la somme des différentes composantes reçues.

Par exemple, si de la lumière rouge et de la lumière verte viennent frapper nos rétines simultanéement, notre cerveau nous affichera visuellement du jaune ; la couleur à mi-chemin entre rouge et vert sur le spectre lumineux.

Mais que se passe-t-il si l'on a de la lumière des deux extrémitées du spectre, rouge et violet ? On pourrait penser que notre cerveau va à nouveau prendre la couleur à mi-chemin – le vert, mais l'on aurait tort.

En fait, pour le cerveau, le spectre lumineux ne se comporte pas comme la bande affichée plus haut ; notre cerveau se le représente sous forme de boucle… et la couleur à mi-chemin du rouge et du violet sur cette roue est donc le magenta, une couleur qui n'a pas de véritable existence sur le spectre électro-magnétique (linéaire) mais qui en a une pour notre cerveau !

Roue chromatique, avec le magenta bien visible

Peut-on dire du coup que le magenta n'est pas une vraie couleur ? Oui… et non. Car tout ce que nous appelons couleur n'a de sens que pour notre cerveau. Physiquement, la bande lumineuse que nous sommes capables de voir n'occupe qu'une toute petite partie de la bande des fréquences : le concept même de couleur ne signifie rien dans le monde physique. Et puisque les couleurs n'existent que dans nos têtes… le magenta est bien une couleur.


  1. (1) Que les pros de l'orthographe pourront aussi appeler fuchsia, un mot qui n'est pas facile à épeler…