—Maman, pourquoi on pleure quand on épluche les oignons ? ?
—Heu…

— Scène familale

Oignon : larme du crime.

Vous séchez ? Voilà ce qu'il aurait fallu répondre afin de passer pour quelqu'un de cultivé, intelligent et intéressant(1) : « Eh bien fils, on trouve dans l'oignon des dérivés soufrés contenant des acides aminés. Ils donnent à l'oignon son goût délicieux ; mais quand on coupe un oignon, un de ces acides, le S-1-propenyl-cysteine-sulfoxyde, est cassé par une enzyme pour donner du propanthial S-oxyde(2), qui est volatil et irritant. C'est ce qui fait pleurer. »

Bien évidemment il faudrait simplifier cette explication pour que votre fils comprenne :
« Un produit chimique est libéré quand on coupe l'oignon ! »
Mais vous pourrez rajouter :
« Au contact avec de l'eau – en l'occurrence l'eau présente dans tes yeux – ce composé s'hydrolyse en propanol, acide sulfurique, et sulfure d'hydrogène. L'œil tente de diluer l'acide en produisant des larmes. »

De deux choses l'une : soit votre enfant est doté d'une intelligence exceptionnelle et il vous comprend, soit il fait semblant d'avoir compris…

Pour empêcher cet effet lacrymal désagréable, vous pourrez :

  • arrêter de manger des oignons ;
  • mettre des lunettes de piscine quand vous les coupez ;
  • les couper sous l'eau.

  1. (1) Bref, un lecteur d'omnilogie.fr.
  2. (2) Aussi appelé sulfate d'allyle.