Petite question : sauriez-vous trouver la différence entre ces unités :

  • 1 A
  • 2 m
  • 3 L

Vous aurez remarqué la présence d'une majuscule sur certaines unités – l'ampère et le litre – mais pas sur le mètre. Il est en effet incorrect de dire « un courant de 2a » ou « un terrain de 25 M de longueur ».

Mais comment sait-on s'il faut une majuscule ? Une question aussi simple mérite une réponse claire : on mettra une majuscule si le nom de l'unité dérive d'un nom propre. Mais attention ! Cette règle n'est valable que pour les abréviations (qui sont des entités mathématiques). On dira donc « 220V » ou « 220 volts », mais pas « 220 Volts ». Cela se justifie car une fois explicitée, l'unité devient un nom commun qui n'a alors plus droit à sa majuscule. Les typographes élitistes penseront à placer une espace insécable entre la valeur et l'unité, tout en veillant à ne jamais le mettre en italique.

Quelques exemples de noms-propres-unités ? L'ampère (A), le volt (V), le watt (W), le newton (N)…
La règle est respectée même pour les symboles : ainsi l'ohm se note Ω, un omega majuscule (à comparer au omega minuscule ω).

Mais, me direz-vous, ton troisième exemple de départ (3L) est faux ! Effectivement, M. Litre n'a jamais existé (ou en tout cas, il n'a pas laissé son nom à la postérité). Cependant, avec certaines polices le l minuscule se confond avec le 1 (preuve : l 1), et pour lever toute ambigüité on autorise les deux formes : vous pourrez donc boire 1,5 l d'une bouteille de 2L.
Mais n'allez pas dire que c'est l'exception qui confirme la règle !